Le voyage de Jeremiah
jour précédent jour suivant

8ème jour : Lundi, travail pour tous et récompense

Le matin Françoise, Maman et moi allons faire quelques courses en gros pour la banque alimentaire donnée aux dames de l'association Boutd'phil. Je suis très content d'être baladé dans un caddie.
Papa est resté à la maison pour terminer un travail urgent qui ne pouvait pas attendre le retour à la vie active. C'était le prétexte pour prendre l'ordinateur, mais il n'a pas été très assidu pour maintenir le site ... (no comment).

L'après-midi, j'ai fait une petite sieste pendant que Papa faisait un cours particulier à Françoise sur les subtilités de la navigation Internet.

Tout cela est passé très vite, et je n'ai même pas été obligé d'aller faire un tour à la piscine.

Le soir nous sommes allés dans un centre commercial qui n'existait pas quand mais parents ont vécu aux Philippines. Nous avions décidé d'aller dans restaurant thaïlandais recommandé par Jean-Claude. Finalement, ce restaurant était fermé; nous nous sommes donc retranchés dans un restaurant espagnol.
La tête de taureau exposée à l'intérieur a beaucoup impressionné ma grande soeur. Moi, j'ai particulièrement apprécié les crakers que Maman avait pris dans son sac. J'ai quand même accepté de partager la tortilla avec ate Amandine.

Tablée espagnole Le serveur, Mike, a accepté de tous nous prendre en photo. C'est une habitude ici. On se prend même en photo lorsque l'on fait une sortie au centre commercial.
A droite, je regarde Papa pour lire ses conseils dans les yeux. Parce qu'étant données la hauteur du siège sur lequel je suis assis ( un siège normal) et la hauteur du verre à pied, boire sans renverser est un exercice de haute voltige.
Augustin au restaurant espagnol

Lorsque nous sommes rentrés, l'heure tardive a bien aidé mais parents. Je me suis endormi sans problème. C'est pas tous les soirs aussi simple.