Le voyage de Jeremiah
jour précédent jour suivant

7ème jour : Dimanche, un avant goût de la France

En ce Dimanche, après le petit déjeuner, messe philippine. Moi, je me tiens bien tranquille, et ma soeur Amandine aussi. Elle a trouvé cela très joli toutes ces dames avec leur épouvantail - malgré ses 5 ans et demi, elle confond encore quelques mots comme éventail et épouvantail.
Ensuite, nous sommes allés retrouver les premières saveurs françaises au café breton. Les crêpes sont de rigueur, et je les trouve vraiment très bonnes - surtout lorsqu'elles sont fourrées à la banane.

Papa portent 2 enfants A la sortie du café breton, la rivalité entre ma soeur et moi devient insoluble. Papa est obligé de céder et de nous porter tous les deux. Avait-il envisagé cette solution avant d'entamer la procédure ? Peut-être, mais il n'avait pas prévu que cela aurait duré 3 ans.

En revenant, Jean-Claude accepte de prendre notre famille en photo, avant que nos vêtements assortis ne se salissent. Pour ce type de travail (salir), j'accepte volontiers de contribuer. La famille en photo

L'après-midi, mon Papa essaie désespérément de m'intéresser aux joies de la piscine. Pas facile, je montre une résistance farouche qui laisse craindre quelques difficultés pour les prochaines vacances à la plage. Pour faire passer le temps, je squatte les bras de mes parents ou cours à la cuisine pour réclamer.

Augustin dessine En fin d'après-midi, lorsque ma soeur et moi sommes moins actifs, pour ne pas dire moins agités, nous nous mettons à faire quelques dessins. Amandine dessine

Le soir, Maman essaie de me coucher. Elle pensait posséder la technique, je lui ai montré qu'il n'en était rien.
Pour m'endormir, il faut que je sois réellement fatigué. Et pour me fatiguer, et fatiguer mes parents, je donne un récital
de pleurs longue durée. Après 1 heure, je peux enfin me calmer et accepter de m'allonger pour m'endormir.