Le voyage de Jeremiah
jour précédent jour suivant

6ème jour : j'évalue pour de bon l'organisation de mes parents et je montre mes talents

Le matin, la famille paresse tranquillement.
L'après-midi, Papa appelle l'orphelinat où se trouvait Amandine pour savoir s'il est opssible de leur rendre une visite. Ils sont d'accord.
En route pour le centre commercial pour acheter les billets d'avion pour Legazpi.

Pour les billets, pas de place avant Mercredi : impossible, car Mercredi, c'est le jour où nous avons rendez-vous avec le consulat pour mon visa et où nous devons faire la "pre-departure" visite avec l'ICAB. Tant pis, nous n'irons pas cette fois-ci.

Ensuite, nous allons à la recherche d'un CD de chansons enfantines dans ma langue : le Tagalog.
Premier magasin : ils ne vendent que des VCD er des DVD. Nous leur demandons où acheter des CD audio, réponse : peut-être à l'étage inférieur. Résultat : le magasin de CD audio se trouve au même étage, 10 mètres plus loin.

Ensuite, 2 bricoles à acheter au supermarché. Papa et Maman essaient de rentrer mais se font refouler : il faut mettre les paquets à la consigne et il y a 15 personnes qui attendent à la consigne. Alors Maman a une bonne idée, elle dit à Papa de l'attendre en dehors de  la zone supermarché et Papa a une autre bonne idée : fixer un endroit précis de rendez-vous. Eh bien, cette fois-ci ça a bien fonctionné : ils progressent mes parents.

L'après-midi, faible activité.

Papa et Augustin travaillent
Je suis déjà très intéressé par l'ordinateur. Papa ne comprend pas bien que je cherche à l'aider  dans  les travaux qu'il entreprend. Décidemment, c'est assez dur de se faire comprendre de ses parents. 


Enfin le soir, au son des chansons enfantines Tagalog, je montre ma capacité à arrêter un cafard en pleine course, à l'immobiliser radicalement à coups de petite voiture pour ensuite le saisir par les antennes et le lâcher dans la poubelle. Bien sur, je fais tout cela en rigolant, tandis que Maman, elle, ne rigole pas du tout et s'empresse de crier "Laurent, va lui laver les mains, vite !". J'ai été trop rapide pour la photo, dommage...